jeudi 14 juillet 2016

RÉFLEXION SUR LE MONT DES BÉATITUDES, ISRAEL

Réflexion qui est venue à mon esprit sur le mont des Béatitudes, Israel

Tableau à l'acrylique de Sylvie Langevin sur le Mont des Béatitudes avec le groupe Spiritour.  Nous étions plus qu'heureux de marcher sur ce sentier balisé jusqu'au abord du lac de Tibériade.
Tableau disponible à  www.langecantaforte.com


 Sur le mont des Béatitudes Jésus y a parlé:

"Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés Fils de Dieu"


De l'autre côté du Lac de Tibériade ou Mer de Galilée, c'est le plateau du Golan.
Là, il y a des feux d'artifices, nous a t'on dit.  Ici on aime les feux d'artifices.  De la chambre, nous entendions des bruits, genre explosif et je me demandais ce que c'était.

Mais de l'autre côté, pas si loin c'est Damas, la Capitale de la Syrie. Là, ou tous les jours il y a des feux d'artifices, pas ceux que je connais, ce sont des tirs de je ne sais trop quoi, qui sont lancés.

Ici, que c'est différent de chez-moi, par ses roches, la terre sèche, les herbes sèches.  C'est quasiment désert et j'ai pensé: C'est pas si différent, c'est la terre.

Quelle est belle la terre! et j'ai eu le goût de marcher au travers de ses collines qui descendent vers le lac et j'ai appris que je ne pouvais aller ou je voulais, il y avait des écritaux rouges, des écritaux jaunes.  Des mines y étaient cachées. Ça, je ne connais pas et je ne veux pas connaître.

L'homme a coupé la liberté à l'homme de se promener de gambader sur les collines ou il voulait.  Puis j'ai pensé: la terre est belle, nous qu'en faisons nous? 
 Les olives y poussent dans ces arbres parfois millénaires. On prépare une nourriture savoureuse par les fruits qui nous sont donnés par la terre.

Mais encore là, il y a la faim, mais pourquoi?

Parce qu'il y a la guerre et ceux qui lancent des feux d'artifices, qui font tout sauter en représaille d'hier et de demain, en représaille par amour pour venger son père, sa mère, son frère.

C'est comme lorsque je lance un caillou en l'air, bien il retombe et bien souvent si je ne me tasse pas, le caillou me frappe la tête.

C'est comme si je frappe une balle attachée à une palette, elle revient vite sur la palette, c'est comme si je lance un boom rang, il fait sa lancée et il revient.

Ces retours sont un peu comme une grande roue.  Heureuse, je me lance vers le ciel en pensant l'atteindre, je suis heureuse! et la grande roue tourne et redescend vers le bas, je suis malheureuse, je suis au point de départ. 

Et encore une fois, je me vange pensant atteindre la liberté en montant vers le ciel, et encore une fois je redescends et je reviens ou j'ai commencé.  

Les vengeances sont ainsi comme l'axe d'une grande roue qui tourne, depuis 2000 ans et plus, de guerre, et qui n'est pas capable de s'arrêter parce qu'hier on a été blessé, aujourd'hui et on l'est encore... et demain que voulons nous pour demain?

Comment arrêter ce déclin, comment pardonner, pour tous ceux à qui on a enlevé la vie, maltraité, injustifié.

Comment les peuples peuvent-ils se  pardonner?

Il y a aussi ceux qui font bonne fortune de tout l'arsenal fourni, des joujous donnés entre les mains de ceux qui pensent qu'en frappant ils changeront leur destin.

Ça n'a pas changé depuis tellement d'années, qu'on ne sait plus qui a commencé!

L'homme, pauvre homme, si petit et si grand, si riche et si pauvre, d'un coeur aimant et si haissant.

C'est plus facile et plus rapide de s'entredéchirer que de s'entraider...

Sylvie Langevin

mercredi 13 juillet 2016

L'ÉCHO DU LAC ARTICLE "UN VERNISSAGE À NOTRE IMAGE" LE CORRID'ART, SYLVIE LANGEVIN, LAC BEAUPORT

SUR LA SCÈNE DU CORRID'ART UN PREMIER CONCERT!

QUELLE BELLE SURPRISE!  "UN VERNISSAGE À NOTRE IMAGE" EN PREMIÈRE PAGE DU JOURNAL L'ÉCHO DU LAC ET ET EN PAGE 19, JUILLET 2016

JE NE M'ATTENDAIS PAS À TANT! MERCI À L'ÉHO DU LAC D'AVOIR RENDU HOMMAGE À TOUS CEUX QUI ONT TRAVAILLÉ EN TANT QUE BÉNÉVOLE POUR LA RÉUSSITE DE CE PROJET.  

Pour moi, c'est plus qu'un beau retour pour tout le bénévolat fait en tant  que dessinatrice et conceptrice du Corrid'Art, encore une fois Merci!
  Sylvie Langevin www.langecantaforte.com 
   pour voir les oeuvres de l'artiste en ligne  



 


mercredi 6 juillet 2016

PARC NATIONAL DE LA JACQUES-CARTIER UNE NOUVELLE PRODUCTION JOUR 2 SYLVIE LANGEVIN


JOURNÉE  2 DE PRODUCTION AU PARC DE LA JACQUES-CARTIER

TOUS LES TABLEAUX SONT DISPONIBLES SUR LE MAGASIN EN LIGNE: 

"JE ME SENTAIS PETITE DEVANT CETTE IMMENSITÉ: UNE RIVIÈRE AU CREU D'UNE VALLÉE PROFONDE, BORDÉE D'HAUTES MONTAGNES ESCARPÉES OU CROISSENT CONIFÈRES ET FEUILLUS. C'EST UNE FORÊT RICHE ET DENSE QUI M'ENTOURE, UN DÉCOR DANS LEQUEL J'ENTENDS LES CASCADES DE LA RIVIÈRE CHANTER!"


Journée nuageuse, un peu de pluie.   Je me suis installée devant la rivière au 20ème km.
J'étais entrain de peindre et la pluie est venue.  Le temps que j'aille chercher mon parasol pour me servir de parapluie. Entretemps, des gouttes de pluie sont tombées sur la peinture fraichement posée sur ma toile.  Résultat, pourquoi ne pas les intégrer à l'oeuvre.  C'était beau de voir les ronds dans l'eau, j'ajouterai ces ronds autour des gouttes.  J'ai aimé voir quelques visiteurs du parc en canot ou entrain de pêcher.  À 3hres p.m. je suis partie rapidement, comme j'ai pu, les moustiques, c'étaient leur heure, surtout une journée comme aujourd'hui.

Sylvie Langevin sur la plage devant la rivière Jacques-Cartier

Sylvie Langevin, au travail devant la rivère Jacques-Cartier, au Parc de la Jacques-Cartier

Sylvie Langevin peint à l'acrylique devant la rivière Jacques-Cartier

L'oeuvre picturale de Sylvie Langevin.  Elle sera complétée en atelier. TABLEAU DISPONIBLE À
WWW.LANGECANTAFORTE.COM


La Rivière Jacques-Cartier, Stoneham, Parc de la Jacques-Cartier

JOUR 1 DE PRODUCTION PICTURALE AU PARC NATIONAL DE LA JACQUES-CARTIER, STONEHAM, SYLVIE LANGEVIN juillet 2016

JOUR 1 DE PRODUCTION PICTURALE AU PARC DE LA JACQUES-CARTIER

TABLEAUX DISPONIBLES AU MAGASIN EN LIGNE:


Une journée nuageuse et humide.  Peindre devant un chalet en bois rond appelé "Kebler"  avec en arrière plan la rivière Jacques-Cartier.  Une belle journée!  Beaucoup de papillons voltigeaient autour de moi.  Les papillons n'étaient pas les seuls, des mouches collantes m'aimaient trop!  Elles dansaient tout autour.  Le chalet de bois rond a de l'âge, il a son histoire.  

Des enfants sont venus me voir.  Ils sont intéressés au travail artistique, en plus, ils ont transporté de mes bagages en fin d'après midi jusqu'au véhicule, je fus surprise! Un gros merci à ces jeunes dynamiques qui étaient là en vacances, tout joyeux à jouer et à aider! 

Sur ma boîte de peinture s'est posé un papillon

L'oeuvre en cours de Sylvie Langevin, au Parc de la Jacques-Cartier. TABLEU DISPONIBLE AU MAGASIN EN LIGNE:
WWW.LANGECANTAFORTE.COM


Le vieux chalet et le parasol de Sylvie pour protéger la peinture des gouttes d'eau!

Oeuvre de Sylvie Langevin en cours de travail sur la Rivière Jacques-Cartier, au Parc provincial de la Jacques-Cartier

Rivière Jacques-Cartier, Parc provincial de la Jacques-Cartier

POINTE-AU-PÈRE, PRODUCTION SUR LE ST-LAURENT, SYLVIE LANGEVIN



MAI, TEMPS DE RETROUVAILLES DES PETITES VIRÉES SUR LE ST-LAURENT

TABLEAUX DISPONIBLES SUR LE MAGASIN EN LIGNE:  

C'est trop froid pour peindre dehors.  Il vente fort, même très fort.  C'est difficile de faire des lignes droites des bâtiments du Parc fédéral de Pointe-au-Père près de Rimouski. Je tiens mon pinceau et essaie comme je peux, mais mon véhicule bouge, balottée par les vagues par le vent du large.

Mon coeur lui est paisible, rempli de joie, d'avoir cette chance de peindre à l'extérieur les paysages, de voir la nature le long du St-Laurent. Mon esprit se repose en peignant et vivant le temps présent.

Oeuvre de Sylvie Langevin, mai 2016
TABLEAU DISPONIBLE AU MAGASIN EN LIGNE:  WWW.LANGECANTAFORTE.COM


Parc fédéral de Pointe-au-Père

mardi 28 juin 2016

ATELIERS DE MOSAIQUE ÉCOLE MONTAGNAC POUR LE CORRID'ART AVEC SYLVIE LANGEVIN

LES ATELIERS DE MOSAIQUES EN CLASSE À L'ÉCOLE MONTAGNAC AVEC LA GUILDE ARTISTIQUE 

DE LAC-BEAUPORT 

SOUS LA DIRECTION DE SYLVIE LANGEVIN 

www.langecantaforte.com

POUR LA JOIE DES ENFANTS DE 4ÈME ET 5ÈME ANNÉES. BRAVO À TOUS LES ÉLÈVES QUI ONT PARTICIPÉ ET MERCI AUX PROFESSEURS QUI NOUS ONT ACCUEILLIS.




SYLVIE VALLERAND DE LA GUILDE AIDE UN ÉLÈVE
Ajouter une légende

SYLVIE LANGEVIN INTITIATRICE DU PROJET DE MOSAIQUES





LES OEUVRES DE SYLVIE LANGEVIN SONT DISPONIBLES EN LIGNE À WWW.LANGECANTAFORTE.COM

CHORALE DE LA PAROISSE ST-DUNSTAN LAC-BEAUPORT CHANTE AU CORRID'ART


BEAU TEMPS, MAUVAIS TEMPS NOS AINÉS SONT UN MODÈLE POUR NOS JEUNES

ILS SONT AU RENDEZ-VOUS AU "VERNISSAGE À NOTRE IMAGE" SUR LA SCÈNE DU CORRID'ART, À LAC-BEAUPORT, RECOUVERTE DES MOSAIQUES DES ENFANTS DE L'ÉCOLE MONTAGNAC,  LE 12 JUIN 2016
POUR CHANTER MALGRÉ LE FROID, LE VENT ET LA PLUIE

BRAVO À NOTRE CHORALE DE LA PAROISSE ST-DUNSTAN DE LAC-BEAUPORT, À NOS CHANTEURS, NOS SOLISTES ET PARTICULIÈREMENT 
À MME DENISE DUQUET AU PIANO ET 
MME CHRISTIANE DUSSAULT CHEF DE CHORALE. 

SYLVIE LANGEVIN, DESSINATRICE ET CONCEPTRICE DU CORRID'ART. SES OEUVRES DISPONIBLES À www.langecantaforte.com



Quelles belles voix! plusieurs ont entre 70 et 80 ans et plus et ils sont là à chanter des louanges et de beaux chants d'espoir, à droite en rose Sylvie Langevin les accompagne.
Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus de joie, de paix et d'amour, tout en chanson!
LES OEUVRES DE SYLVIE LANGEVIN SONT DISPONIBLES EN LIGNE À WWW.LANGECANTAFORTE.COM


lundi 27 juin 2016

LE CORRID'ART CRÉATION DE MOBILIERS URBAINS LAC-BEAUPORT PAR SYLVIE LANGEVIN


LA SCÈNE FINALISÉE ET LES BANCS COMPLÈTEMENT RECOUVERTS DE MOSAIQUES 

Un projet de mosaiques qui s'est tenu sur plusieurs mois avec l'École Montagnace et la Guilde artistique de Lac-Beauport

Une initiative de Sylvie Langevin,  créatrice et dessinatrice du Corrid'Art, un ensemble de mobiliers urbains installés au Parc de la Gentiane, à Lac-Beauport 

                                         Les oeuvres de Sylvie Langevin sont disponibles en ligne à 
                                               www.langecantaforte.com


177 enfants de l'École Montagnac ont réalisé une oeuvre de mosaiques avec la collaboration de la Guilde artistique de Lac-Beauport et les loisirs de Lac-Beauport

Une vue d'ensemble de la scène et des bancs



LE CORRID'ART LAC-BEAUPORT ÉTAPES DE MISES EN PLACE DES OEUVRES DE MOSAIQUES


 Le Corrid'Art, Lac-Beauport
Une conception de Sylvie Langevin
www.sylvielangevin.com


QUEL PROJET! ÇA EN A PRIS DES HEURES DE BÉNÉVOLAT POUR ARRIVER À RENDRE LE PROJET.  IL FAUT LE FAIRE POUR LE SAVOIR!
DU BÉNÉVOLAT À TEMPS PLEIN POUR  SYLVIE LANGEVIN .

ÇA NE SE SAURAIT PAS FAIT SANS L'AIDE DE QUELQUES MEMBRES DE LA GUILDE ARTISTIQUE QUI FURENT TOUJOURS PRÉSENTS QUI ONT APPORTÉ LEUR COLLABORATION DONT SYLVIE VALLERAND ET MICHÈLE DUGAL AINSI QUE  L'AIDE DE PLUSIEURS AUTRES TELS NOTRE PRÉSIDENT GUY MORENCY.


DERNIÈRES OEUVRES DE MOSAIQUES POUR COMPLÉTER LE RECOUVREMENT
AVEC LINDA BANVILLE, MICHÈLE DUGAL, JOHANNE OUELLET, SYLVIE VALLERAND, NICOLE LEFEBVRE, SYLVIE LANGEVIN
MICHEL ROY ET MICHEL CHAMARD DE MICHEL CHAMARD CARRELAGE, PRÉPARENT LA SURFACE DE BÉTON, NOUS SOMMES PLUS QU'HEUREUX QU'ILS ONT ACCEPTÉ DE FAIRE CE TRAVAIL


SYLVIE VALLERAND ENLÈVE LES SURPLUS DE COLLE, MICHEL CHAMARD ET MICHEL ROY ÉTENDENT  LE COULIS, NICOLE BRETON, MÉLANIE MORNEAU, LINDA BANVILE  SE SONT JOINTS AU NETTOYAGE.  CA A PRIS BEAUCOUP DE PATIENCE, À LA LAME ET AU GRATTOIR POUR ENLEVER LES BAVURES.
LES OEUVRES DE MOSAIQUES SONT EN PLACE SUR D'AUTRES BANCS, ELLES ATTENDENTS LE COULIS
DISPOSITION DES OEUVRES DE MOSAIQUES SUR LE PLANCHER DE SCÈNE ENTRE AUTRES PAR SYLVIE VALLERAND, C'EST UN CASSE-TÊTE!

SYLVIE LANGEVIN, CHOISIT LES OEUVRES ÉTENDUES SUR UNE BACHE POUR  POUR L'ORGANISATION DES OEUVRES SUR LES SURFACES.  PLUSIEURS ARTISTES ONT TRAVAILLÉ À CETTE ÉTAPE, HEUREUSEMENT POUR FOURNIR LES CARRELEURS DONT MICHÈLE SAVARD, SONIA POITRAS, MICHÈLE DUGAL, GUY MORENCY, ROLANDE MANRÉDI ET SON CONJOINT, MONSIEUR ET MADAME MOGE...C'ÉTAIT TOUTE UNE FÊTE, UNE RETROUVAILLE D'ARTISTES!...
LES OEUVRES SONT EN PLACE  POUR LE COULIS QUI SERA À FAIRE
NETTOYAGE ET DERNIER PRÉPARATIFS AVANT LE COULIS

LES ÉTAPES POUR LA PRÉPARATION DU MATÉRIEL

LA CASSE FUT FAIT À L'USINE DE MÉTAL PROTECH.  

LA PRÉPARATION DES TREILLIS, DE LA DÉCOUPE AU CLUB NAUTIQUE DE LAC-BEAUPORT


On rapporte les chaudières de céramiques cassées de l'usine Métal Protech à gauche Michèle dugal et Steve Plante

Les multiples chaudières de céramiques de onze tonalités différentes

Steve Plante, Un essaie de sablage à l'eau des morceaux de céramique, nous n'avons pas retenu cette façon de faire

on remplit le mélangeur, pour faire un essaie, Michèle Dugal

Une semaine de casse à l'usine Métal Protech, Sylvie Langevin

Guy Morency est venu nous donner un coup de main

Sylvie Langevin casse la céramique de porcelaine au marteau
La coupe des coroplasts avec Sylvie Vallerand, les coroplast serviront de tablettes
pour déposer les oeuvres de céramiques

On fait chacun un bout en se remplaçant, Sylvie Langevin à la scie sauteuse
Mais finalement les coupes ont été faites au banc de scie avec Louis Morneau, c'est beaucoup plus efficace et donne des belles coupes sans effilochage.
LES OEUVRES DE SYLVIE LANGEVIN SONT EN LIGNE À WWW.LANGECANTAFORTE.COM
On fait des essaie pour voir si la colle à céramique tient avec Sylvie Vallerand et Linda Banville

Des essaies avec les dessins des enfants

Le transfert des dessins des enfants sur le treilli, ce que nous avons fait mais nous avons trouvé une autre méthode plus efficace.  Michèle Dugal, Sonia Poitras, Linda Banville